octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Warhammer 40,000 et projets de modélisme en cours

J’avance ce week-end mes différents projets de modélisme en cours, avec il est vrai ces derniers jours beaucoup de changements dans mes collections. La première est la vente de mes eldars. Après plus de deux ans de parties jouées avec eux, je m’en suis profondément lassé. A tel point qu’ils ne sont pas sortis de leurs boîtes de rangement depuis le mois de mars dernier ! Alors, ayant envie de peindre autre chose, de jouer différemment, j’ai décidé de m’en débarrasser et d’acheter à la place un détachement de gardes impériaux. Oui je sais, je regarde trop Starship Troopers !

Dernièrement, j’ai gagné au cours de la campagne 40k de Sortilèges Nantes une boîte de Veneuses de Slaanesh. Grâce à ce lot de succubes montées sur des créatures ophidiennes, je me retrouve à la tête d’un ost démoniaque de 1000 points. Première mission, ressortir la boîte du nouveau prince démon et l’assembler :

Les grappes sont très correctes, et les options d’armes assez variées pour personnaliser son prince démon. Je me suis bien entendu dirigé vers un buste et des éléments space-fantasy. Au final, après une bonne heure d’assemblage, la Bête est de retour…

Un tel monstre mérite bien un petit traitement de faveur. Je vais donc investir dans un aérographe (et arrêter de taxer celui de Sylvain ^^ ) pour travailler la Bête.

Vous vous souvenez de mon escouade de Thousand Sons, là haut sur la montagne face aux Space Wolves ? Il est temps également de les peindre. J’ai réalisé deux figurines (finitions à boucler), il me reste donc 7 guerriers à peindre. Après quoi, je m’attaquerai au Land Raider du Chaos, dernier véhicule de mon détachement de Marines du Chaos à peindre. Oui, c’est vrai, j’ai fortement élargi cette armée de Word Bearers (Légion de Marines du Chaos), et maintenant que mes eldars sont en vente, il me faut absolument boucler à 100% une de mes collections.

Quelques mots sur ces Thousand Sons. Je n’aime pas l’alternance de bandes or/bleues sur leurs heaumes, ni le pagne blanc qui ne colle pas avec ces fantômes du warp engoncés dans leurs armures énergétiques. J’ai donc improvisé, tout en restant sur un schéma de couleur bleuté et doré. Les lentilles des heaumes seront peintes en vert clair, pour un effet d’éclat magique. Cela ne se voit pas très bien sur cette photo, mais les épaulières gauches ont un motif de galaxie en spirale dessiné à main levée.

Au 1er octobre, j’entame un déménagement ! Je vais donc devoir suspendre quelques jours mes travaux de peinture, le temps de me réinstaller dans un nouveau logement, et créer un nouvel atelier de modélisme :) En novembre, les orks seront à l’honneur, avec pour défi de peindre en deux moins l’imposante horde verte (les véhicules sont déjà peints). Je ne suis pas sûr d »y arriver dans les temps (emploi professionnel chargé), mais il est toujours motivant de se fixer des objectifs !


Succubes de la luxure (4/4)

Défi achevé ! J’ai enfin fini de peindre mes 10 démonettes pour mon armée de space marines du Chaos… Il ne me reste plus qu’à les tester lors des prochaines parties de Warhammer 40,000 en janvier !

succubes_finish1

Jouer des démons mineurs invoqués n’est pas forcément aisé : il faut que ces troupes arrivent à temps durant la bataille et qu’elles puissent épauler le personnage ou l’escouade qui les a invoquées. Bref, tout ceci reste délicat à mener. Je n’ai pas encore eu occasion de tester ce genre d’unité dans un combat. Ce sera donc l’épreuve du feu pour ces figurines fraichement peintes.

Côté projets, je compte continuer avec un nouveau défi : 11 Berserks de Khorne à peindre. Mais cela fera l’objet d’un nouveau billet :)

Lire la suite…


Succubes de la luxure (3/4)

Après l’explication de mon schéma de peinture, il est temps de prendre une photo de l’avancée des travaux ! Les figurines ont été sous-couchées en blanc, et j’ai commencé par peindre la peau avant de m’appliquer sur les cuirs et bijoux. J’ai voulu donner une impression de relief par brossages successifs à sec en teintes de gris, et j’ai travaillé mes encrages pour les pinces, la chevelure et la peau.

succubes_prefinish3

Démonettes de Slaanesh - projet en cours - photo Guillaume44

Au final, il me reste que 2 figurines en cours de peinture et 2 sous-couchées, soit un bilan de 6 figurines sur 10 de peintes. C’est assez ardu (en raison de leurs traits fins et d’une gravure pas toujours assez bien marquée) mais j’y arrive… Ce sont les figurines les plus difficiles à peindre de mon armée de Space Marines du Chaos, à mon humble avis.


Fulgrim – Graham McNeill

fulgrimLe Primarque Fulgrim de la Légion des Emperor’s Children est un perfectionniste. Outre l’honneur de porter le nom d’Empereur dans le titre de sa Légion, il cherche constamment à repousser les limites martiales de ses Space Marines. Lors d’une campagne de conquête d’un système alien, il découvre, au cœur de la capitale ennemie, une curieuse arme que vénèrent ces créatures extra-terrestres. Il est loin de se douter que l’objet est enchanté, et que quiconque brandit cette arme devient le jouet du démon qui l’habite !

Graham McNeill dresse un portrait peu flatteur de Fulgrim. Il est présenté comme un être arrogant, un amateur d’art qui se conduit dans ce domaine comme un dilettante sans réels talents, un arriviste que la possession démoniaque finit par vaincre assez facilement. Toute la trahison de sa Légion pour se vouer au Culte de Slaanesh, le Prince des Plaisirs, montre au combien la chair du Primarque est faible !

Dans sa seconde partie, Fulgrim permet de reprendre le récit de l’Hérésie d’Horus. Après le massacre d’Istvaan III, Horus tend un piège aux loyalistes venus le détruire. Il s’enterre sur Istvaan V et encaisse l’assaut des impériaux. Pendant ce temps, d’autres légions rebelles débarquent, et révèlent au dernier moment leur trahison ! Pris en étau, les forces loyalistes sont défaites. C’est un coup dur pour l’Imperium, qui se prépare alors à subir le terrible siège de Terra.

Ce cinquième tome, bien que correctement écrit, n’est pas vraiment des plus utiles. L’action tarde à revenir sur les événements d’Istvaan, et le pauvre Fulgrim passe pour le dindon de la farce. Un texte agréable à lire malgré tout, pour un scénario un peu ronflant.

Ma note : 12/20


Warhammer – Mark of Chaos

J’ai fini de jouer à cette simulation de batailles sur PC voici un petit moment déjà, mais la vidéo d’introduction, de très bonne qualité, peut faire plaisir aux amateurs de fantasy !