avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

[Star Wars] LucasFilm met au placard l’Univers Étendu ?

star wars a new dawnLa vidéo de ce week-end pluvieux est plutôt orageuse, puisqu’elle suit l’annonce surprenante de LucasFilm concernant la refonte du « canon » de Star Wars. Contre toute attente, le site StarWars.com a publié vendredi un communiqué officiel et une vidéo hommage à l’Univers Étendu, qui sonnent pour les fans du monde entier comme un hommage posthume aux aventures extra-cinématographiques des compagnons de Luke Skywalker.

En effet, LucasFilm a officiellement recentré l’univers officiel autour des trois trilogies et de la série TV The Clone Wars, et ceci dans le but de « laisser une liberté de création maximale aux cinéastes et de préserver un élément de surprise et de découverte pour le public  » . En d’autres termes, tous les projets dont la propriété intellectuelle découle directement de George Lucas et non ceux validés par LucasArts seront désormais considérés comme tenants du « canon ». A cet univers officiel viendront s’ajouter tout futur élément, quel que soit le média concerné, une fois directement validé par le « Story Group » de LucasFilm. Ce nouveau bureau prend donc la relève de la défunte LucasArts : à la suite du rachat de Lucasfilm par The Walt Disney Company en octobre 2012, la société mère avait en effet fermé cette filiale de développement de l’univers Star Wars en avril 2013. Le doute planait quant à l’avenir de cet Univers Étendu dans la sphère Disney. Nous avons désormais confirmation que ce « Story Group » en prendra dans un premier temps la suite puisqu’il sera chargé de « planifier les futures histoires de Star Wars qui seront diffusées au cinéma, à la télévision et sur les autres supports, afin que tous les projets bénéficient d’une collaboration en temps réel et soient raccordés entre eux  » .

Si l’Univers Étendu n’est donc plus considéré comme faisant partie du « canon », il n’est pas pour autant purgé comme hérésie. En effet, les romans publiés dans cet esprit restent encore édités sous un nouveau label créé pour l’occasion : Legends. De plus, LucasFilm assure que les auteurs auront totale liberté pour venir y puiser des « ressources » créatives en vue des prochains productions estampillées Star Wars. Bref, si l’annonce est brutale, l’avenir ne semble pas totalement sombre, ou du moins persiste une lueur d’espoir. En effet, plusieurs arguments plaident pour une mise au placard temporaire de l’Univers Étendu, le temps de sa refonte partielle et de sa réintégration dans le « canon » réformé :

D’abord, les auteurs et fans actuels sont trop immergés dans l’Univers Étendu pour faire machine arrière. Les projets actuellement menés s’en inspirent déjà suffisamment pour considérer cette mesure comme une harmonisation de l’univers Star Wars et non comme une censure expéditive. En effet, l’Univers Étendu apparaît trop souvent comme un canon de « second ordre » face aux œuvres cinématographiques. Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm, souhaite en finir avec cette hiérarchisation et faire table rase de cette dualité passée. Aussi ne nous alarmons pas tout de suite, l’avantage majeur de cette nouvelle politique intellectuelle devrait reposer sur une canonisation globale de l’univers une fois réformé. Seul inconvénient, la refonte de l’Univers Étendu ne se fera pas sans casse, et une différence de background apparaîtra tout de même entre les nouveaux romans et ceux du label Legends. Pour en savoir plus, il faudra donc attendre les prochaines oeuvres à venir, que ce soit la sortie de l’Episode VII ou la parution en septembre prochain du roman A New Dawn, premier ouvrage étiqueté sous ce nouveau « canon ». Keep calm, wait & see…

Ensuite, ne perdons pas de vue que l’Univers Étendu comprend également des histoires chronologiquement séparées des trois trilogies, comme The Old Republic. Je ne pense pas que EA/BioWare abandonne son MMORPG Star Wars The Old Republic du jour au lendemain parce que Disney restructure l’Univers de George Lucas. Rassurons-nous également sur ce point, des projets aussi populaires que ceux-là ne devraient pas être torpillés aussi brutalement. Tout au plus changeront-ils de trademarks pour refléter la nouvelle donne, mais des Univers Étendus si juteux sur le plan économique (même The Old Republic a le droit à ses briques Lego !) ne seront pas remisés aux oubliettes aussi facilement. Chez Disney, on ne tue pas la poule aux œufs d’or d’un coup de sabre laser, même lorsque le côté obscur les consume.

Enfin, d’autres licences tout aussi juteuses ont déjà connu ces refontes partielles de leur « canon », notamment Star Trek ou les comics Marvel et DC. Notons que si ces modifications sont toujours douloureuses, les fans les plus traditionalistes ayant toujours des réticences à voir leur univers préféré ainsi transformé, elles nécessitent toujours d’être jugées sur pièces. Dans le cas de Star Trek, les films de J.J. Abrams ont apporté un nouveau souffle à l’univers, mais également divisé le fandom. Cependant, l’univers perdure aussi bien sous son ancienne forme qu’avec sa version « abramisée ». En définitive, si je comprends les inquiétudes des fans de Star Wars (en étant moi-même un), je constate que l’univers jusqu’à présent intelligemment protégé et développé par LucasArts connaît sa première grande crise. La transition n’est jamais agréable à vivre, cependant cette refonte voulue par LucasFilm me semble moins radicale et plus sensée que pour beaucoup d’autres univers. Prenez par exemple les univers Warhammer Fantasy Battle et Warhammer 40,000 de la société Games Workshop, dont les « canons » sont constamment révisés – pour ne pas dire malmenés – par chaque nouvelle édition du jeu ou restructuration de la firme. Des personnages, races, royaumes et planètes entières ont disparu dans les limbes de la refonte marketing au fil des années, à tel point que même les noms d’unités ou de factions sont désormais anglicisées par souci d’économie ! S’il nous fallait comparer la situation actuelle de Star Wars avec d’autres refontes bien plus catastrophiques, celles ayant éreinté l’univers de Warhammer devraient aider les padawans du monde entier à relativiser leur propre actualité. Aussi, malgré les craintes et questions soulevées par cette annonce officielle, je reste plutôt optimiste quant à l’avenir de l’Univers Étendu. Après tout, il est désormais bien trop intégré à l’ADN de Star Wars pour être brutalement excisé du jour au lendemain par Disney !

 

 

15 commentaires sur : [Star Wars] LucasFilm met au placard l’Univers Étendu ?

  • C’est un peu ma position : wait and see. L’EU est bien trop riche pour passer tout à fait à la trappe même à travers un « label ». A mon avis, on pourrait même voir apparaître – comme dans les univers DC pour ce que j’en sais – des « univers alternatifs » au fur et à mesure des « reboots » successifs. « Star Wars » étant d’ores et déjà une marque, ce ne serait qu’une façon comme une autre de gérer la complexité grandissante d’un univers et ses futurs développements.

  • C’est effectivement un gros bouleversement dans l’univers Star Wars, mais cette « crise » n’en est une que parce que c’est une première, et on n’en entendra plus parler d’ici quelque temps, une fois que le nouveau « canon » se sera imposé (ce qui peut prendre du temps je te l’accorde, vu le nombre de trucs déjà sortis dans l’univers étendu, pas facile de faire table rase de tout ce que l’on connait déjà…).

    Tu cites le monde des comics DC et marvel qui ont connu moults reboots et autre relaunchs, et le vivent très bien (sauf comme toujours pour la frange la plus conservatrice), même avec des artifices assez tordus pour tenter de conserver un semblant de continuité (Terres parallèles, etc…). Pas toujours le plus facile à prendre en cours de route.
    Du coup le relaunch massif de DC, globalement réussi, a dû faire des émules chez LucasFilm…

    Quant à l’univers Warhammer (fantasy et 40K), visiblement Games Workshop semble moins préoccupé par cette continuité, régulièrement malmenée au fil des parutions… Que sont devenus les squats ? Les nains du chaos ? Dommage, parce que l’univers se prête vraiment bien à un univers cohérent (et il y a pléthores de sorties qui densifient cet univers, notamment les romans), mais qu’il est parfois bien délicat de savoir ce qui est « canon » et ne l’est pas…

  • Bien que je ne sois pas un défenseur acharné de l’Univers Etendu (A côté de la Croisade noire du Jedi fou de Timothy Zhan on a aussi pas mal de romans médiocres), je déplore que Disney tombe dans une solution de facilité déjà appliquée sur Star Trek : « de nouveaux scénaristes n’ont pas envie d’ingérer un background extrêmement complexe élaboré sur plusieurs décennies ? Pas grave, supprimons tout et repartons de zéro ! ». Alors c’est sûr, Star Wars VII aura du succès, largement assuré par le battage médiatique qui va déferler sur le monde. Mais en perdant les fans de la première heure, je pense que cette saga a également perdu son âme…

  • FL

    Lorhkan : Ce n’est pas la première crise en fait, mais comme tu le fais remarquer, le nouveau canon a fait oublier l’ancien. Je pense notamment aux comics Marvel Star Wars qui ont pris la suite de l’Episode IV à l’époque où il était simplement « Star Wars » et nous ont ammené aux épisodes suivants, avant d’être balayés par l’UE qu’on connaît (avec une tentative de les réintégrer ces dernières années, cela dit, mais à quoi bon, du coup ?).

    Donc c’est pas vraiment le premier reboot de l’UE, mais là où y a une grosse différence c’est que entre une série de comics (longue certes, mais en solo quand même) et la masse d’oeuvres (romans, jeux, BD, etc.)qui tiennent sur cet EU-là, le choc est incomparable. Surtout que c’est fait à la truelle : Quel intérêt à renier du canon la période Ancienne République qui n’influe en rien sur ce qui se déroule dans les films / séries TV ?

    Reste que les comics Marvel, personne ou presque ne les prend au sérieux quand il s’agit de Timeline et on les regarde avec affection pour leur côté Vintage. Et je pense que tu as raison quand tu parles d’écrasement du coup. Cela dit je doute franchement que cela se fasse aussi facilement et ils vont probablement perdre beaucoup, beaucoup plus de consommateuENFIN de fans dans le processus. Ils ont squeezé ce qu’ils pouvaient de notre génération de fans, ils parient maintenant sur ceux qui regardent TCW en rentrant de l’école et regrettent d’avoir été trop jeunes pour voir l’Episode I au cinéma en 99. Je comprends le besoin de se moderniser et de s’adapter au nouveau public mais pour les « vieux fans » qui ont mis tant de passion, de temps, et d’argent, hein, aussi, dans l’UE pendant toutes ces années, cela pue quand même un peu. Je pense sincèrement que pour beaucoup, beaucoup de gens déjà dégoûtés par les constantes rééditions des films, mépris de l’UE dans TCW et autres coups marketing divers, ce truc là sera le coup de trop.

    L’intérêt de l’UE jusqu’ici était sa relative (et en constante amélioration) cohérence, avec des auteurs comme Luceno qui savaient tout lier avec brio. Après y avait les Infinities, et c’était rigolo parce que c’était pensé comme tel et en série très limité. Là on fait de tout l’ancien UE une timeline alternative, ouvrant la porte au principe de Terre 1, Terre 2, etc, et là moi je décroche.

  • Timothy Zahn, grand auteur archi-connu de l’Univers Etendu de Star Wars (cycles La Croisade noire du Jedi fou, La Main de Thrawn) répond à l’annonce de vendredi et aux rumeurs circulant actuellement. Prenez le temps de le lire, c’est très instructif :

    https://www.facebook.com/RebelForceRadio/posts/711694315540639

  • Passé le choc de l’annonce à laquelle oon s’attendait, je suis finalement assez impatient de voir ce que ça va donné et je vois ça comme une chance d’avoir enfin un UE complètement uni.

    @FL et l’escrogriffe : Pour ce qui est de la perte de fan, je pense que vous surestimez beaucoup la chose.
    Si on regarde l’ensemble du fandom starwars, la partie qui s’intéresse à l’UE de très près est quand même un peu restreinte. Celle qui accorde une importance capitale à la continuité l’est encore plus et la frange qui va arrêté sera à mon avis grandement compensé par l’apport de sang neuf que vont apporter rebels et la nouvelle trilogie.
    Parce que honnêtement, même parmis ceux qui crient au sacrilège, il va y en avoir pour allez voir juste par curiosité.
    Et puis aussi, ce battage autour de l’UE fait prendre conscience de son existence à pas mal de gens qui ne le connaissait pas ^^

  • Elessar : la partie qui s’intéresse à l’UE de très près est tellement restreinte qu’entre les livres et les jeux vidéos, ce sont des millions de produits qui ont été vendus à travers le monde ;) Bien que je suis sûr que Star Wars VII sera un succès, il n’en demeure pas moins que beaucoup de fans avaient été perdus à la sortie de la Menace Fantôme, au point où l’Attaque des clones a réussi à faire moins bien au box-office que l’épisode IV, pourtant sorti en 1977 dans un nombre de salles plus limitées… Il est probable qu’on assiste au même phénomène d’érosion. Au-delà de l’hystérie de Disney visant à rentabiliser une franchise payée quatre milliards de dollars, je suis gêné par le triomphe d’une vision à court terme teintée d’un certain mépris : rien n’empêchait les scénaristes de Disney de prendre quelques mois, au pire une année, pour lire les romans essentiels de l’Univers Etendu, sans même lire les ouvrages unanimement considérés comme mauvais (et je reconnais qu’il y en a, il n’y a qu’à lire le gant de Dark Vador…). Au risque de passer pour un vieux con trentenaire, c’est vraiment cet esprit que je déplore, tant pour Star Trek que pour Star Wars, et je ne peux m’empêcher de nourrir un certain ressentiment à l’égard de J.J. Abrams qui, là encore, va se faire un plaisir de « simplifier » jusqu’à la caricature un univers d’une grande richesse. La seule bonne nouvelle, c’est que le scénariste de Lost, Armageddon(!) et Mission Impossible III (!!) est condamné à nous livrer un chef d’oeuvre, s’il ne veut pas briser que sa carrière se termine prématurément… ^^

  • Petite précision en ce qui concerne le box-office : j’ai commis une petite erreur en prenant le box-office français, veuillez m’en excuser. En réalité, si on prend le box-office mondial, le constat est bien pire :

    http://en.wikipedia.org/wiki/Star_Wars

    Les épisodes I, II et III ont eu au moins de succès alors qu’ils ont disposé de plus de salles et d’une campagne marketing supérieure à celles organisée dans les années 80. L’effet d’érosion que je soulignais est bien plus important que je ne le pensais. C’est donc la preuve qu’une logique ultra-commerciale, aussi agressive soit-elle, présente des limites quand un projet cinématographique manque de légitimité artistique…

  • Je ne dis pas que ça rapporte pas, il y a clairement du monde intéressé.
    Mais je pense que les passionnés pinailleurs de continuité sont en petit nombre.

    je suis tombé sur ça en cherchant des chiffres :
    http://www.statisticbrain.com/star-wars-total-franchise-revenue/
    Ils annoncent 1,8 milliard de $ de revenues pour la partie livre. ça parait énorme certes mais ils faut voir que c’est quand même sur 358 bouquins. Si on divise ça ne fait que 500 000$ par bouquin. En fixant très arbitrairement à 10$ de moyenne on se retrouve à 50 000 exemplaires vendus pour chaque bouquins.
    Pour ce qui est des comics, en janvier 2014, le premier comics star wars pointe à la 60ème place avec a peine plus de 30000 copies écoulés, et encore c’est un grod titre porté par Brian Wood, un auteur prestigieux qui doit attirer un public Marvel/DC peu habitué à suivre du Star Wars. Le titre suivant dans la liste est 145ème et se vend à 13000 ex…
    Donc ouais ça rapporte de l’argent c’est sur mais comparé au public que traine les films, l’UE c’est pas tant que ça.
    Et du coup si on dans les personnes qui suivent l’UE on s’attarde sur le noyau hardcore, bah il doit plus rester grand monde.

  • A mon humble avis, il faut considérer cet écosystème comme un cercle vertueux : les films donnent envie d’avoir les livres/les jeux vidéos/les jeux de rôle qui donnent envie de voir les films… D’ailleurs, au début des années 90, je me rappelle très bien l’effervescence qui régnait dans le milieu geek lorsque « l’Héritier de l’Empire » est sorti. Je me souviens également qu’un des bouquins, « les Ombres de l’Empire », avait même inspiré une bande-originale, très bonne d’ailleurs. Après, je comprends cette logique de rentabilité à court terme, mais on ne m’enlèvera pas l’idée qu’en reniant toute cette culture populaire, Disney fait un très mauvais pari sur le long terme. D’autant plus qu’il ne s’agit pas d’une activité à perte, financièrement parlant. Les chiffres que tu donnes sont loin d’être déshonorants… Cette multinationale aurait pu utiliser toute une influente communauté de passionnés pour assurer gratuitement la promotion de Star Wars VII, comme Lucasfilm l’a fait en 1999 pour la Menace Fantôme, et ainsi transmettre le relais à une nouvelle génération. Au lieu de ça elle décide de renier cette communauté, c’est son choix… Mais après, que cette firme ne s’étonne pas d’un manque d’enthousiasme flagrant sur les réseaux sociaux et autres forums : je crois que jamais dans l’histoire de la saga un Star Wars aura été si peu attendu par les fans ! L’ambiance n’a plus rien à voir avec les décennies précédentes, et c’est un euphémisme…

  • Ha oui je me rapelle de shadows of the Empire, c’était un gros projet multimédia, BO, jeux, comis et livre. On a un peu vu quelque chose dans le genre avec « The Force Unleashed » il y a quelques années mais j’ai l’impression que ça fait un moment déjà que l’UE fonctionnait un peu en circuit fermé (mais je me trompe peut-être).

    je partage un peu cette déception aussi hein, je me suis mis à l’UE quand j’avais 14 ans (et j’en est presque 31 maintenant) du coup j’ai complètement grandi avec et je peu pas m’empêcher d’être un peu amer vis à vis de ça car oui c’est clairement la solution de facilité qui à été choisie. :-/
    Mais d’un autre côté comment leur en vouloir, je pense qu’ils avaient peur de perdre le public non initié à l’UE avec des films qui font références à 15 ans de background inconnu de la majorité des gens.
    Je suis un éternel optimiste, du coup je suis quand même très impatient de voir toute ces nouvelles histoires. : )

  • Je suis un éternel optimiste, du coup je suis quand même très impatient de voir toute ces nouvelles histoires. : )

    Je comprends ton point de vue, j’espère moi aussi que nous aurons une belle surprise ;)

  • Salut les gars, personnellement comme la nouvelle trilogie se déroule 30 ans après l’épisode VI je peux comprendre que la production souhaite éviter de s’égarer dans l’imposante liste de romans relatant trois décennies d’histoire dans l’Univers Etendu. Bref dans un sens cela libère les scénaristes.

    Dans un autre… Hé bien c’est le flou total. En définitive il va nous falloir 2015 pour savoir exactement ce que LucasFilm veut dire par « mise au placard » !

  • Ca peut être une magnifique surprise qui fera pleurer les fans, ou bien le départ d’un nouveau jihad (butlérien ?) :D
    Comme tu dis, on verra bien en 2015 ;)

  • Bon les nouvelles sont mauvaises, déjà deux développements de jeux vidéo en lien avec l’univers étendu annulés par Disney. La dernière victime en date est Star Wars : Attack Squadron. Cela sent le sabordage pur et simple, certes, mais je reste dans l’idée qu’il est encore trop tôt pour porter un jugement définitif sur l’affaire. Seul l’avenir nous le dira…

    http://www.jeuxvideo.com/news/2014/00072286-star-wars-attack-squadron-annule.htm

Poster un commentaire

 

 

 

Cliquez sur "Répondre" dans un commentaire si vous souhaitez y répondre en particulier. Utilisez sinon la fenêtre ci-dessous pour poster une nouvelle discussion. Vous pouvez enrichir votre message avec des balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>