mai 2012
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Parlons un peu de metal #10

Il est temps de poursuivre ce rendez-vous métalleux avec un nouvel épisode ! Cette fois-ci, un petit florilège d’albums influencés par la SF et la fantasy, dans une écoute très orientée metal progressif et hard rock. Comme à l’accoutumée, les étiquettes suivent les indications du site de référence Nightfall in Metal Earth, ma cyber-Bible en matière de metal. Alors, préparez vos pistolets lasers, brandissez vos épées légendaires, et embarquez à destination de nouvelles planètes !

Commençons par quelque chose qui réveille, avec Warp Riders (2010) du groupe texan The Sword. Les influences de cet album récent sont clairement hard rock et heavy des années 70-80, mais cela passe très bien à l’écoute. Outre ces influences musicales, le groupe se concentre sur des paroles SF et fantasy. Dans cet album, le guerrier Ereth se retrouve ainsi projeté sur la planète Acheron, et devra mener un combat épique entre le bien et le mal. Classique mais efficace.

Poursuivons avec un véritable classique hard rock que j’apprécie beaucoup, il s’agit de l’incontournable album Demons And Wizards (1972) de Uriah Heep. Le groupe a fait l’objet d’un vaste trollage entre les fans de rock progressif, incapables de se mettre d’accord sur l’étiquette à coller sur les pochettes. Pour ma part, avec un style vraiment propre et des pochettes aussi épiques, je les qualifierais bien de fantasy metal ;)

Difficile de passer à côté d’Ayreon, groupe néerlandais de progressive rock et metal opéra. Dans Into the Electric Castle (1998), un des meilleurs albums du groupe, Ayreon nous relate les aventures de huit personnages arrachés à leurs époques historiques respectives pour se retrouver dans un lieu étrange, hors du temps et de l’espace… Le récit, servi par des arrangements psychédéliques, est interprété par huit chanteurs (chacun interprétant un personnage) et onze musiciens. Un extrait ci-dessous :

Enfin, achevons cet article avec Voivod, groupe franco-canadien qui fit largement référence aux séries et romans de science-fiction avec son album The Outer Limits (1993). Un excellent album de trash metal que je vous propose de découvrir à travers le morceau très progressif « Jack Luminous » :

 

8 commentaires sur : Parlons un peu de metal #10

Poster un commentaire

 

 

 

Cliquez sur "Répondre" dans un commentaire si vous souhaitez y répondre en particulier. Utilisez sinon la fenêtre ci-dessous pour poster une nouvelle discussion. Vous pouvez enrichir votre message avec des balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>