mars 2012
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

[Apocalypse 2012] L’affaire Bugarach

Connaissez-vous Bugarach ? Situé dans l’Aude, au sud de Limoux, ce charmant petit village de 200 habitants est devenu mondialement célèbre ces derniers mois, après que certains experts autoproclamés de l’apocalypse Maya l’aient désigné comme bouée de sauvetage mondiale. Bugarach serait en effet, selon une croyance répandue sur le web, l’une des rares terres que le cataclysme annoncé épargnera. Résultat, de plus en plus d’illuminés viennent en pèlerinage sur le Pech, au grand regret du Maire et de ses administrés, qui voient d’un œil sceptique la soudaine célébrité de leur petit havre de paix…

L’invasion des « ésotéristes » avait de quoi faire sourire au départ. Comme une résurgence des baba-cools des années 70 venus sur le plateau du Larzac, tout ceci restait teinté d’utopie et un peu bon enfant. Mais au fil des mois, le pèlerinage s’est transformé en un véritable déferlement d’originaux de tout poil, exerçant une pression de moins en moins tolérée par des riverains assez gênés de cette soudaine notoriété. Jean-Pierre Delord, maire de Bugarach, craint désormais que la seule apocalypse ait lieu dans son propre village : « Il n’y a pas de quoi rire », déclarait-il il y a peu à La Dépêche. « Si demain 10 000 personnes débarquent, étant une commune de 200 habitants, nous ne pourrons pas faire face. J’ai fait part de nos inquiétudes aux autorités, et je veux que l’armée puisse être là si besoin est en décembre 2012. ».

Car le ras-le-bol s’est emparé des villageois en cette année fatidique. Bugarach, autrefois composée d’un tourisme de randonneurs à 72%, a vu ce chiffre devenir minoritaire : le tourisme ésotérique représentait ainsi en 2010 près de 68% des visiteurs sur la commune… De quoi sérieusement fâcher les habitants. « Je les ai déjà entendus en me promenant », raconte un villageois. « Ils avaient organisé un stage pour aller pousser le cri primal dans une cavité naturelle. » Plutôt amusant à première vue. Mais la chose devient assez gênante quand des illuminés déambulent nus dans le village ou squattent les alentours selon des rites et modes de vie pouvant gêner le voisinage, dégradent la nature ou pire, mettent leur propre santé en péril. Crainte absolue pour cette année 2012 : les pèlerinages-suicides à Bugarach…

Mais ne croyez pas que la théorie Bugarach fasse l’unanimité au sein des communautés illuminées. Comme le déclarait la résidente Jeanine Bladanet, maître de conférences en égyptologie et en ufologie, à un journaliste de La Dépêche :  « Toutes ces histoires de calendrier Maya, de fin du monde, sont des foutaises […] Regardez autour de vous : ces falaises, cette montagne, la vallée. Ici on perçoit le magnétisme de la Terre. On est sur un vortex qui puise son énergie au plus profond de la Terre et le diffuse vers les étoiles ». Car oui, l’affaire Bugarach est aussi une controverse ésotérique de longue date. Un petit tour sur le web nous révèle que Bugarach et son fameux pic abriteraient, à tour de rôle : une soucoupe volante, une base secrète des Atlantes, le tombeau d’Horus, des êtres intelligents cachés, les Illuminatis, le trésor des Templiers, l’Arche d’Alliance, François Mitterrand et le Christ en personne. Beaucoup de monde (et prenez note, que des VIP !) déambuleraient donc dans les grottes du pic, attendant patiemment la surboum du 21 décembre prochain.

L’Apocalypse aura peut-être lieu à Bugarach, mais sous d’autres formes. Immobilière, d’abord : face à la pression d’illuminés du monde entier, les prix du terrain et du bâti ont explosé sur la commune et alentours, rendant très compliquée l’installation de véritables résidents et non d’ésotériques fortunés. Environnementale, ensuite, puisqu’un projet de parc éoliennes pourrait défigurer le magnifique site du Pic de Bugarach. A moins que le bruit des pales d’éoliennes ne réveille Horus ou les Atlantes, déclenchant alors une catastrophe digne du pire scénario de film apocalyptique…

Le Pic de Bugarach en hiver (Wikipedia – Creative Commons).

 

17 commentaires sur : [Apocalypse 2012] L’affaire Bugarach

Poster un commentaire

 

 

 

Cliquez sur "Répondre" dans un commentaire si vous souhaitez y répondre en particulier. Utilisez sinon la fenêtre ci-dessous pour poster une nouvelle discussion. Vous pouvez enrichir votre message avec des balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>