février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

|Breaking News] Les neutrinos ne sont pas plus rapides que la Lumière…

Pas de chance pour les neutrinos plus rapides que la lumière. Après enquête, il semblerait que les résultats présentés et reproduits par l’équipe OPERA en septembre dernier étaient de faux résultats. A l’origine de l’erreur, heureusement pas de fraude scientifique, mais une mauvaise connexion entre une unité GPS et un ordinateur serait mise en cause.

La clé du problème résidait dans ce décalage de 60 nanosecondes entre le temps d’arrivée de la lumière et le moment de détection des neutrinos. Bien entendu, cette comparaison restait théorique puisque le faisceau de neutrino émis depuis Genève atteignait le détecteur de Gran Sasso, en Italie, en ligne droite à travers la croûte terrestre.

Mais le résultat avait bousculé toutes les théories de la physique moderne, en laissant supposer que ce décallage de 60 nanosecondes s’expliquait par la détection de neutrinos supraluminiques ! Le travail d’analyse et de décryptage des résultats montre cependant que cette annonce fracassante n’était due qu’à une mauvaise connection d’une fibre optique au niveau d’un moniteur GPS utilisé pour corriger le « temps de vol » des neutrinos… Le correcteur était donc dans l’erreur, et a mené en bateau les physiciens de l’équipe OPERA.

Saluons tout de même la rigueur et le souci de transparence de l’équipe OPERA, qui a agi de manière professionnelle en ouvrant ses portes aux scientifiques du monde entier souhaitant corriger d’éventuelles erreurs dans leurs travaux. La faute purement matérielle à l’origine de ce faux résultat ne jette en aucune manière l’opprobe sur leurs compétences scientifiques. Par contre, je ne peux pas en dire autant des journalistes qui avaient immédiatement jeté Einstein à la poubelle…

Sources : « BREAKING NEWS: Error Undoes Faster-Than-Light Neutrino Results ». Edwin Cartlidge, 22/02/2012, Science Insider.

 

Le détecteur italien OPERA

 

11 commentaires sur : |Breaking News] Les neutrinos ne sont pas plus rapides que la Lumière…

  • Une nouvelle qui ne fera pas la une des journaux…

  • Une petite phrase ce matin sur Europe 1 et un billet dans Le Monde.

  • Ca c’est sur qu’ils vont pas s’étendre dessus les « journaleux » télé …
    Par contre vue les news du jour on risque de bouffer de l’exoplanète océan pendant une bonne semaine …
    Du sensationnel quoi …

  • nova

    Albert peut dormir en paix ! ;-)

  • nova

    a priori l’affaire n’est pas enterré pour autant . Des vérification sont en cours car la liaison fibre incriminé est dysfonctionnelle par intermittence . Il faut donc savoir dans quel état elle était lors de la mesure. Donc pas de conclusion hâtive ( dans un sens comme dans l’autre en fait ) . Même si la série de mesures initiales étaient en contradiction avec toute les autres observations faites à ce sujet.

  • J’ai vu ça aussi, Science précisait que des tests allaient forcément être effectués pour valider la réparation. Mais depuis PhysOrg signale une deuxième panne (un oscillateur); donc les résultats de septembre sont de toutes manière erronés par ces failles matérielles critiques.

    Quant à des neutrinos supraluminiques, que ce soit les données astrophysiques ou celles de IceCube, il y a en effet de très grandes raisons d’en douter.

  • nova

    oui clairement ! le problème de l’oscillo pourrais même faire allez les neutrinos encore plus vite … il y a un gros problème de fiabilité opératoire qui est manifeste maintenant .

  • Faudra vraiment qu’ils recommencent tout à zéro, mais je ne serais pas surpris qu’à ce moment là les neutrinos restent à vitesse modérée ;)

  • C’est dommage quelque part, mais finalement guère surprenant.

    je gage que les journalistes vont se jeter sur cette nouvelle comme des hyènes sur un morceau de morbach.. (ironique…).

  • pix

    Il faut à raison, garder les conclusions définitives le temps que l’expérience soit refaite (fin Maris je crois). Il y a deux erreurs probable la fibre optique et un truc d’oscillation et ces deux erreurs peuvent provoquer une erreur dans les deux sens (+ ou – 60 ns…). Bien que ça soit mal parti, les conclusions ne sont pas définitives.

    Je regrette parfois comme pour chaque expérience scientifique que les journalistes se ruent dessus de manière dithyrambique. Ils n’ont jamais affirmé que les neutrinos allaient plus vite que la lumière de manière définitive, seul l’emphase journalistique a transformé une observation en une affirmation. Le public va maintenant reprocher OPERA et cie de s’être gouré et d’avoir dit n’importe quoi.

Poster un commentaire

 

 

 

Cliquez sur "Répondre" dans un commentaire si vous souhaitez y répondre en particulier. Utilisez sinon la fenêtre ci-dessous pour poster une nouvelle discussion. Vous pouvez enrichir votre message avec des balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>